google-site-verification=6eRU5B9MvxHKbill9tC8pD0Kpg_CsIcdKMhf1A1k5LU
Une équipe de professionnel à votre écoute

Electrode enrobée

Le soudage à l'électrode est aujourd'hui encore le procédé de soudage le plus employé. Un apport de chaleur intense est créé par un arc électrique qui circule entre la pièce et l'électrode.Cette énergie permet de fondre les bords des pièces à souder. En se consumant,
l'âme de l'électrode crée un apport de métal. L'enrobage de l'électrode permet de protéger le bain de fusion des impuretés de l'air durant le soudage et la solidification de celui-ci.

INFO: Anti-collage
Cette fonction supprime le courant de soudage en cas de collage prolongé de l'électrode dans le bain de fusion. L'électrode est ainsi
plus facile à détacher. Le coup d'arc est évité, l'opérateur est protégé et le matériel préservé des amorçages intempestifs.

Electrode de coupage

Electrode de coupage
Electrode pour le :
Gougeage
Découpage
Chanfreinage
Perçage
Enlèvement de cordons de soudure
De têtes de boulons
S’applique à tous les métaux

Electrode de gougeage

Electrode de gougeage
GOUGEAGE ARC AIR
Dans le domaine de l'industrie, les opérateurs sont amenés à couper
ou à gouger des pièces (aciers, fontes, alliages de cuivre...).
Le gougeage (ou Arc Air) permet de couper ou créer des saignées
dans un joint comportant un défaut ou supprimer la couche
superficielle d'un revêtement de rechargement avant réparation.
Un arc de très forte intensité est créé entre une électrode de graphite
et la pièce. Le bain de fusion ainsi obtenu est immédiatement soufflé
par un jet d'air comprimé.
Cette application très violente nécessite d'avoir un matériel adapté,
puissant, robuste et performant.

Electrode enrobée base nickel

Electrode enrobée base nickel
Electrode basique haut carbone conservant ses propriétés
de résistance à la corrosion et mécaniques jusqu’à 1100°C.
Tuyauteries véhiculant du gaz, chaudières, fours, brûleurs,
hydrocraquer, matériaux de type HK40.

Electrode enrobée basique

Electrode enrobée basique
INDUSTRIES
CHIMIQUES & PETROCHIMIQUES

Electrode basique à hautes caractéristiques mécaniques
pour assemblages sollicités, bonnes résiliences jusqu’à –50°C.

Electrode basique 5 % Cr ; 0.5 % Mo résistant au fluage
jusqu’à 600°C.
Bonne résistance à la corrosion en présence de gaz chauds
(hydrogène) et de vapeurs surchauffées.
Echangeurs haute température, chaudières à gaz, surchauffeur,
tuyauterie.

Electrode basique de type super Duplex (URANUS 52 N+)*
présentant une meilleure résistance à la corrosion de même type
que les 2209 et 2209B ainsi qu’à l’acide sulfurique et
fluorhydrique avec des caractéristiques mécaniques
plus élevées.

Electrode enrobée cellulosique

Electrode enrobée cellulosique
INDUSTRIES
CHIMIQUES & PETROCHIMIQUES

Electrode cellulosique pour les passes de pénétration de
tuyauterie en position verticale descendante.
Pipeline, tuyauterie.

Electrode cellulosique pour passes de remplissage après la 6010.
Très hautes caractéristiques mécaniques.
Résiliences élevées.

Electrode enrobée de maintenance

Electrode enrobée de maintenanceCIMENTERIES / CARRIERES

Electrode rutilo-basique à 160 % de rendement
déposant un acier inoxydable austénitique.
Assemblage et réparation d’aciers difficilement
soudables et d’aciers au manganèse.
Sous couches avant rechargement
Marteaux de broyeurs à clinker
Réparation de godet de pelleteuses, tôle de blindage.
 
google-site-verification=6eRU5B9MvxHKbill9tC8pD0Kpg_CsIcdKMhf1A1k5LU